Vers la version anglaise du site de NGI Group
Actualités
News du 28 avr. 2017 13:11

« Je suis définitivement enthousiaste sur ce que nous sommes en train de construire »

Tout nouveau Directeur Général de la Division Santé de Samsung Electronics France, Jérémy TAGHON nous confie sa vision de l’évolution du secteur de la santé en France et le positionnement de Samsung pour accompagner cette transformation. Une occasion de réaffirmer l’étroite collaboration avec NGI et son ambition pour ce partenariat.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, ainsi que la Division Health & Medical Equipment ?

Je m’appelle Jérémy TAGHON et je suis depuis le 1er mars 2017 le nouveau Directeur Général de la division Santé de Samsung Electronics France.

La santé, et plus particulièrement l’imagerie médicale, est un secteur d’activité que je commence à bien connaître puisque j’ai démarré ma carrière dans le secteur de l’échographie chez ALOKA-HITACHI, avant de rejoindre les équipes GE Healthcare où j’ai passé les 11 dernières années.

Des ventes au Marketing, jusqu’au Management en passant même par le développement d’une Start-up, ces 11 ans m’ont permis d’appréhender le secteur de la santé et ses transformations sous de nombreux angles.

Samsung Health & Medical Equipment est la Division Santé du géant sud-coréen de l’innovation SAMSUNG. Déjà très actif dans ce domaine en Asie, SAMSUNG a décidé en 2012 d’accélérer sa présence dans l'Hexagone et nous avons, pour cela, développé toute une panoplie de solutions pour améliorer le parcours du patient.

Notre objectif est toujours le même : accompagner la transformation du système de santé Français et en devenir un des incontournables partenaires au quotidien.

Comment imaginez-vous l’évolution du secteur de l’imagerie en France ces prochaines années ?

Avant de vous parler du secteur de l’imagerie, je souhaiterai d’abord vous parler de manière plus générale du secteur de la santé en France et notamment, deux points que je perçois comme des points de pression majeurs sur notre système :

  • D’abord, la pression financière  bien sûr.

Nous dépensons 11% du PIB en France pour notre santé, et il est difficile à l’heure actuelle, d’imaginer dépenser plus.

Face à cela, la demande n’a de cesse d’augmenter, principalement en raison du vieillissement de la population ainsi que du développement des maladies chroniques (diabète, maladies cardiaques) et l’équation semble difficile à résoudre.

  • Ensuite, l’expérience patient qui, bien que le système de santé français soit parmi les meilleurs dans le monde, n’est pas vraiment optimisée.

Le parcours patient n’est pas sans heurts, et trop souvent, que ce soient pour des raisons de disponibilité, de capacité d’accueil ou d’expertise, le patient se retrouve isolé et dépourvu.

L’imagerie médicale n’échappe malheureusement pas à ce constat mais des changements organisationnels ainsi que l’innovation technologique amélioreront, selon moi, la qualité des soins et l’expérience patient.

L’intelligence artificielle et le machine-Learning sont en train de bouleverser l’imagerie médicale et vont rapidement permettre une forme d’automatisation du diagnostic libérant du temps aux praticiens, temps précieux pour résoudre l’équation décrite plus haut.

Mais l’innovation ne s’arrête pas à de simples gains de productivité, le patient «toujours plus connecté», se déplacera demain avec des milliers d’informations en poche et ces informations, le fuel du médecin, permettront de réaliser des examens plus personnalisés, à distance. Une médecine sur mesure en somme.

Le secteur de l’imagerie, je l’imagine donc connecté, très connecté, automatisé et plus efficace que jamais.

Comment Samsung répond par son offre aux attentes et évolutions du marché ?

Et bien en innovant, toujours et encore.

SAMSUNG a dans son ADN l’innovation technologique et notre portfolio produits est là pour le prouver. Nos systèmes commencent à embarquer des outils d’aide à la décision, des logiciels intelligents aidant le médecin dans sa pratique quotidienne à prendre des décisions et ce n’est que le début.

Ajoutons que la notion de mobilité est aujourd’hui essentielle et de ce côté-là, notre savoir-faire est une force.

Quelle est l’ambition de Samsung HME en France ? Et en quoi le partenariat avec NGI concourt à l’atteinte de ces objectifs  ?

L’ambition de SAMSUNG HME  est d’accompagner la transformation du système de santé et d’en devenir un des incontournables partenaires.

Ce projet est ambitieux et ne peut se conduire qu’au travers d’alliances solides avec des acteurs importants du marché.

NGI a une position forte, nous partageons une vision commune de l’imagerie de demain et cela nous amène simplement à imaginer un futur commun.

Cela fait plus d’un an que le partenariat a été conclu. Comment le partenariat a-t-il évolué au fil du temps ?

En 2016, nous avons véritablement construit les fondations de notre partenariat. Nous avons appris à nous connaître, à vivre et à travailler ensemble, à mutualiser nos expertises, avec en point d’orgue notre présence sur un stand commun sur les Journées Françaises de Radiologie, représentant l’événement majeur de la profession.

2017 marque une nouvelle étape, celle de l’accélération. Les opportunités se multiplient et nous récoltons les fruits de notre collaboration.

Convaincu de partager le même objectif, la Satisfaction Client, nous avons décidé d’étendre notre partenariat au SAV et les premiers résultats sont encourageants

Pour moi, cette collaboration a encore vocation à évoluer. Les projets sont nombreux. Je suis définitivement enthousiaste sur ce que nous sommes en train de construire.